COURTESY OF SCIENCE/AAAS

Le biomimétisme, une stratégie universelle d’avenir

Nombre de places: 20 - Langue: Français

Objectifs

Comme l’a souligné Aristote, l’homme est l’animal mimétique par excellence. L’enfant imite ses parents. L’homme grec rusé s’inspire du renard et du poulpe.

La nature est aussi mimétique en particulier dans sa capacité à imaginer des déguisements, le plus souvent dissimulateurs. Les sapeurs africains eux s’affichent avec une ostentation analogue à celles des paons, ce qui s’explique par la théorie de la sélection sexuelle de Darwin. Quant à la théorie de la sélection naturelle, elle lui a été inspirée par la sélection artificielle des éleveurs. Ils faisaient du biomimétisme sans le savoir.

Au cours de l’évolution, la nature a trouvé mille solutions à ses problèmes, dont s’inspire le biomimétisme. Son principe est d’étudier les œuvres de la nature (photo-synthèse, auto-assemblage, sélection naturelle, écosystèmes, constitutions et fonctionnement des yeux et des oreilles, de la peau et des carapaces, communication neuronale, remèdes naturels, etc) puis de reproduire ces schèmas et procédés de fabrication pour résoudre un certain nombre de nos problèmes quotidiens, environnementaux, civilisationnels...

Pour exemple, une équipe japonaise a découvert qu'un champignon (le Physarum polycephalum, en français courant le blob) dépourvu de neurones était capable, pour accéder à sa nourriture, de concevoir un réseau de filament dont l'efficacité est semblable, sinon supérieure, à celui d'un réseau ferré conçu par des ingénieurs.

Comme l’explique Janine Benyus, les biomiméticiens travaillent aux frontières de leur discipline... au point de rencontre entre l’écologie et l’agriculture, la médecine, la science des matériaux, l’énergie, l’informatique et le commerce... ils apprennent qu’il y a plus à découvrir qu’à inventer. Ils savent que la nature, imaginative par nécessité, a déjà résolu des problèmes que nous nous efforcerons de résoudre. Notre défi consiste à appliquer ces idées, qui ont résisté au temps, dans nos propres vies.

Le biomimétisme s’appuie sur plusieurs stratégies canoniques:
- La nature fonctionne à l’énergie solaire.
- La nature n’utilise que l’énergie dont elle a besoin.
- La nature adapte la forme à la fonction. La nature recycle tout.
- La nature récompense la coopération. La nature parie sur la diversité.

Programme

Après le temps initial d’explication du biomimétisme, il sera demandé aux étudiants de repérer et de sélectionner quelques joyaux techniques de la nature et d’imaginer comment les appliquer à des problèmes techniques comme ce fut le cas pour les chercheurs japonais.

A l‘inverse-complémentairement-alternativement, ils pourront partir d’un problème technique et chercher des solutions dans la nature. Ex : Des chercheurs travaillent sur une nouvelle sorte d’ailes d’avion inspirées des rapaces, avec des ailerons déformables capable de se réformer comme les plumes.

Bibliographie:
- Biomimétisme de Janine Benyus
- Quand la nature imite la science de Mat Founier
- L’analogie cœur de la pensée de Hofstadter et Emmanuel Sander (Enseignant à Paris VIII)

Equipe enseignante

Un workshop animé par Bernard Skira


 

Adresse e-mail

Mot de passe


S'inscrire - Mot de passe oublié