Impacts de l'activité humaine sur la santé et l’écosystème (Global Health)

Nombre de places: 30 - Langue: Français

Objectifs

Les objectifs pédagogiques ne sont pas encore totalement définis. C'est une lettre d'intention de la part des parcours Biodiversité et Environnement et Physiopathologie intégrative du master Sciences du Vivant. Nous aimerions proposer une semaine de découverte et de sensibilisation aux questions environnementales, accessible pour les étudiants dès le L3.
Cette semaine PSL présenterait les liens entre les activités humaines et les différentes conséquences environnementales et sanitaires que celles-ci induisent.

Evaluation

Un travail de groupe (synthèse ou préparation d'une discussion avec des intervenants en fin de semaine).

Programme

Le programme n'est pas encore fixé.
Cette semaine s'articulerait sur 2 axes :
- Impact de la pollution sur l'Homme et l'environnement. Comment la pollution du milieu générée par les activités humaines peut avoir un effet néfaste sur l’écosystème et sur la santé. Cette pollution serait abordée d'un point de vue chimique (molécules cancérigènes, perturbatrices endocriniennes, médicaments), biologique (Bactéries, virus) et physique (ondes, microplastiques). Les impacts de ces pollutions seraient décrites vis à vis de la faune terrestre et aquatique (poissons, tortues, corail ...), mais aussi vis à vis de la population humaine (cancer, microbiote, antibiorésistance, développement des enfants...).

- Impact de l'anthropisation sur la biodiversité (gestion forestière, conservation, littoral). Comment on peut évaluer ces impacts, les gérer et comment on peut y remédier ? (évaluation des risques , prise en compte de l'environnement dans les problématiques géostratégiques mondiales et européennes)

Cette semaine pourrait comprendre des interventions classiques, des ateliers ou des demi-journées ""table-ronde"" / discussion entre 2-3 intervenants sur un thème.
En particulier, nous envisageons d'inviter 2 intervenants extérieurs: pour le premier axe, une collègue spécialiste de antibiorésistance dans les milieux naturels, Fabienne Petit, et pour le second axe, un intervenant sur la prise en compte de l'environnement dans les problématiques géostratégiques mondiales et européennes.
On envisage aussi de contacter des collègues de Dauphine pour les questions des coûts environnementaux.

Pré-requis

Pas de pré-requis, c'est une semaine de sensibilisation.

Equipe enseignante

Responsable : GUIGON Elodie

I. Lagroye, C. Hély-Alleaume, J-Y. Barnagaud, M. Ratinier et d'autres enseignants-chercheurs du master SDV ainsi que probablement 2 intervenants extérieurs


 

Adresse e-mail

Mot de passe


S'inscrire - Mot de passe oublié